Météo : une journée mondiale sous le signe du changement climatique

Écouter /

«Le temps, le climat et l’eau: les moteurs de notre avenir». C’est sous ce thème que la journée météorologique mondiale du 23 mars célébrera l’entrée en vigueur de la Convention de l’Organisation météorologique mondiale (OMM). MétéoSuisse, l’Office fédéral de météorologie et de climatologie, est l’un de des 189 membres qui contribuent par ses prestations à ce que nous puissions continuer à profiter du temps, du climat et de l’eau à l’avenir.

L’année 2011 a été globalement l’année la plus chaude jamais enregistrée; depuis le début des mesures, jamais la glace de l’Arctique n’a été aussi fine, ni la concentration des gaz à effet de serre aussi haute. Les conséquences du changement climatique, qu’il s’agisse de tempêtes, sécheresses, crues ou autres catastrophes naturelles et météorologiques, se manifestent sous de multiples aspects. L’agriculture, la protection de la population, l’énergie, les transports et le tourisme – dans tous ces domaines, le changement climatique nous met face à de grands défis. Pour maîtriser les risques induits par les changements climatiques à moyen et à long terme, il est indispensable et d’une grande importance économique de pouvoir disposer d’informations météorologiques et climatiques fiables. Voilà ce que veut souligner l’OMM et ses membres, dont MétéoSuisse, lors de la Journée mondiale de Météorologie de cette année, en traitant le thème «Le temps, le climat et l’eau: les moteurs de notre avenir».

Pour que ces trois facteurs restent les moteurs qu’ils doivent être, nous devons réagir face à l’évolution du climat. MétéoSuisse offre de nombreux services et produits qui aident les autorités, l’économie et la population à s’adapter aux conditions climatiques en changement. On peut citer, outre les prévisions et les alertes météorologiques, diverses prévisions conçues spécifiquement pour certaines branches de l’économie comme l’énergie, la construction ou l’agriculture. Les prévisions saisonnières sur plusieurs mois sont d’une grande utilité pour les assurances, car elles permettent d’estimer très tôt la probabilité d’événements liés aux conditions climatiques comme les pertes de récoltes ou les périodes délicates en matière d’approvisionnement énergétique. Les cartes de rayonnement solaire global, qui renseignent sur l’énergie solaire disponible, constituent pour les autorités et l’industrie énergétique des bases de décisions importantes pour la planification et le fonctionnement d’installations solaires.

Comme le changement climatique ne tient pas compte des frontières, la collaboration internationale et le transfert de savoir sont d’une grande importance. MétéoSuisse coordonne entre autres la contribution suisse au système mondial d’observation du climat (Global Climate Observing System GCOS). En collaboration avec la direction du développement et de la coopération (DDC), MétéoSuisse s’engage pour le renforcement du réseau mondial d’observation du climat dans de nombreux pays émergents ou en voie de développement d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud.

(Extraits sonores : Mamadou L. Bah, Direction nationale de la météorologie de la Guinée et Mactar Ndiaye, Agence nationale de la météorologie du Sénégal – ANAMS; produit par l'OMM)

Classé sous Changement climatique, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...