Hommage aux héros et résistants de la traite des esclaves

Écouter /

« Ils se souviendront du fait que nous avons été vendus mais pas de notre force. Ils se souviendront du fait que nous avons été achetés mais pas de notre courage. »

Ce témoignage est de William Prescott, ancien esclave, qui faisait cette déclaration en 1937.

Les Nations Unies célèbrent le 25 mars la Journée internationale de commémoration des victimes de l'esclavage et de la traite transatlantique des esclaves.

La journée honore cette année les héros, les résistants et les survivants de la traite des esclaves, qui a marqué l'un des chapitres les plus sombres de l'histoire humaine, notamment celle de Saint-Domingue, qui en 1804 devint indépendante sous le nom d'Haïti

Une page d'histoire de Saint Domingue…

Saint-Domingue est une colonie française, située sur la partie occidentale de l'Île d'Hispaniola, qui a existé de 1627 environ au 1er janvier 1804, date à laquelle elle devint indépendante sous le nom d'Haïti, après un conflit entre un corps expéditionnaire de Napoléon Bonaparte et les Noirs insurgés menés par Toussaint Louverture.

L'île de Saint-Domingue est désignée par de multiples noms en français. Jusqu'au début des années 1680, Saint-Domingue est surtout un repère de flibustiers, venus vers 1660 de l'île de la Tortue, toute proche de sa côte Nord-Est, ou de l'Île-à-Vache, sur la côte Nord-Ouest. Les gouverneurs français vont désarmer ces flibustiers, entre 1678 et 1700, pour développer une économie de plantation.

À partir de 1720, Saint-Domingue est le premier producteur mondial de canne à sucre. Au milieu du XVIIIe siècle, l'île exporte à elle seule autant de sucre que toutes les îles anglaises réunies et devient la principale destination des traites négrières via le commerce triangulaire. Les succès à l'exportation et la rentabilité des plantations vont davantage stimuler la traite des esclaves.

Buteau Pierre, un historien haïtien, raconte que Saint Domingue a connue à elle seule, les pires formes de l'esclavage humain.

Production et présentation : Maha Fayek
Entretien : Buteau Pierre, au micro de Yara Costa Pereira
Mixage : Frédéric Choinière

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...