Guinée-Bissau : l'ONU appelle au calme pour le scrutin présidentiel dimanche

Écouter /

Au moment où la Guinée-Bissau s’apprête à tenir une élection présidentielle dimanche 18 mars 2012, le Secrétaire général de l’ONU, a appelé les acteurs nationaux, y compris le gouvernement, les partis politiques, la société civile et l’ensemble de la population, à œuvrer pour que ce scrutin se déroule dans le calme et la transparence.

Ban Ki-moon a demandé également aux candidats de respecter les procédures légales en vigueur pour résoudre tout contentieux électoral qui pourrait survenir, et de respecter les résultats officiels qui seront annoncés par la Cour Suprême. « Le Secrétaire général réaffirme l’engagement des Nations Unies à continuer à appuyer les efforts nationaux en faveur de la consolidation de la paix, du développement économique et du respect de l’état de droit dans le pays », a ajouté le porte-parole de Ban Ki-moon dans une déclaration à la presse.

Neuf candidats, dont l'ancien premier ministre Carlos Gomes Junior et l’ex-président Kumba Yala, sont en lice pour cette élection qui se déroule deux mois après la mort du Président Malam Bacai Sanha, décédé à la suite d'une longue maladie.

(Extrait sonore : Vladimir Monteiro, porte-parole du Bureau intégré de l'ONU pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...