Guinée-Bissau : l'appel de Ban Ki-moon en faveur d'élections pacifiques et transparentes

Écouter /

Le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, appelle tous les acteurs de la Guinée-Bissau à assurer une élection pacifique et transparente alors que les électeurs se rendent aux urnes dimanche pour choisir un nouveau président.

Neuf candidats, dont l’ancien Premier ministre Carlos Gomes Junior et l'ex-président Kumba Yala, sont en lice pour cette élection qui se déroule deux mois après la mort du Président Malam Bacai Sanha, décédé à la suite d’une longue maladie.

Dans un communiqué publié par son porte-parole, Ban Ki-moon a exhorté les parties prenantes bissau-guinéennes, y compris le gouvernement, les partis politiques, la société civile et la population dans son ensemble, à s’assurer que le scrutin se déroule de manière pacifique, ordonnée et transparente.

Le Secrétaire général appelle les candidats à suivre les procédures juridiques existantes pour résoudre les griefs électoraux qui pourraient survenir et à respecter les résultats officiels annoncés par la Cour suprême.

Ban Ki-moon a également réaffirmé l’engagement de l’Organisation des Nations Unies de continuer à soutenir les efforts nationaux en faveur de la consolidation de la paix durable, du développement socio-économique et du respect de la primauté du droit.

Le Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (BINUGBIS) a été créé en 2009 et est chargé d’aider à rétablir la stabilité du pays victime de plusieurs coups d'État, de l’instabilité politique et d'une mauvaise gestion depuis son accession à indépendance au début des années 1970.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...