Gaza : la pénurie de carburant met en danger la vie de milliers de patients

Écouter /

la pénurie de carburant et d'électricité pourrait interrompre l'approvisionnement en eau.Photo:CICR

Plus d'un mois s'est écoulé depuis le début de la crise du carburant et de l'électricité à gaza. L'impossibilité d'assurer la fourniture de carburant et d'électricité pourrait entraîner rapidement des interruptions dans certains services publics vitaux, tels que les soins hospitaliers et l'approvisionnement en eau, mettant ainsi en danger la vie de milliers de patients ». L'alerte émane du CICR (Comité international de la Croix-rouge) qui prévient que si cette pénurie devait se prolonger, les salles d'opération et les unités spécialisées des hôpitaux, notamment les services de soins intensifs, de médecine néonatale et d'hémodialyse, seraient touchés de manière particulièrement grave.

Le CICR s'apprête donc à fournir 150 000 litres de diesel au ministère de la Santé de Gaza.

Le carburant doit permettre à 13 hôpitaux publics de continuer à assurer des services de santé essentiels durant les dix prochains jours.

Mais le CICR avertit que le spectre des conséquences humanitaires d'une crise prolongée doit l'emporter sur toute considération d'ordre politique.

(Mise en perspective Florence Westergard)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...