Eau : le SIERG, un exemple français de gestion durable

Écouter /

Un important chantier à Eybens (France) sur une des principales conduites de l'agglomération qui a dû se plier à l'exigence de réaliser les travaux de raccordement afin de ne pas pénaliser l'alimentation en eau potable (Photo : SIERG, 2011)

La Journée mondiale de l'eau est l'occasion de rappeler que la problématique de la rareté et de la gestion durable de cette précieuse ressource, est partagée par tous les pays, sans exception. Ainsi, en France, au pied des glaciers et torrents des Alpes, le Syndicat intercommunal des eaux de la région grenobloise (SIERG) créée en 1947, permet à 220 000 abonnés d'avoir de l'eau à des prix raisonnables.

Claude Bertrand, le président du SIERG, ne tarit pas d'éloges sur l'initiative des créateurs du syndicat, issus pour la plupart de la résistance, qui à la sortie de la Seconde guerre mondiale, ont décidé de se projeter dans l'avenir, pour garantir à long terme les ressources en eaux des habitants de plusieurs villes et villages de la région grenobloise. Grâce à eux, les abonnées du Syndicat qui regroupe aujourd'hui 32 communes, bénéficient d'une eau pure qui provient de deux captages effectuées dans la nappe souterraine d'une rivière, la Romanche.

(Claude Bertrand, Président du Syndicat intercommunal des eaux de la région grenobloise, SIERG; propos recueillis par Richard Nissou, membre de l'AMARC)

Classé sous Environnement, Reportages, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...