Darfour : trois civils morts et trois Casques bleus blessés suite à une émeute

Écouter /

Au moins trois civils sont morts suite à une émeute mardi à proximité de la localité de Kabkabiya, située à environs 130 kilomètres de la localité d’El Fasher au nord du Darfour (Soudan). Trois Casques bleus de l’Opération de l’Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD) ont été blessés.

Une fusillade a éclaté suite à une dispute au marché de la zone de Bergi, où la population locale aurait pris à partie la police suite à des rumeurs que le commissaire de police local prévoyait de déplacer le marché. Selon les informations disponibles, deux femmes auraient été tuées lors de cet incident, a précisé la MINUAD dans un communiqué de presse.

Suite à ce premier incident, une foule de plus de 200 personnes s’est rendue au camp de la MINUAD situé à proximité, où ils pensaient à tort que le commissaire de police se cachait. Alors qu’ils tentaient de forcer le passage armés de pierres, de bâtons et de machettes, les manifestants se sont heurtés au Casques bleus. Aucun coup de feu n’a été tiré contre la foule, mais trois Casques bleus ont été blessés.

Peu de temps après, les forces du gouvernement sont arrivés pour disperser la foule. Un civil a été touché par une balle lors d’affrontements contre les soldats soudanais et l’homme est mort en route pour l’hôpital de la MINUAD. Suite à des appels de chefs de communauté, la foule a levé le camp et la situation est redevenue clame.

Le Représentant spécial conjoint de l’Union africaine (UA) et des Nations Unies pour le Darfour, Ibrahim Gambari, et le commandant des forces de la MINUAD, le général Patrick Nyamvumba, se rendront sur place mercredi pour évaluer la situation.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...