Attaques au mortier à Mogadiscio : le HCR appelle au respect des civils

Écouter /

Plusieurs obus de mortier sont tombés dans l’installation de Beerta Darawiishta accueillant des personnes déplacées internes près du bâtiment du Parlement somalien à Mogadiscio.

Trois personnes déplacées internes, y compris un père et son enfant de trois ans, ont été tués et huit autres – cinq femmes et trois hommes – ont été gravement blessés.

Le HCR et les humanitaires soupçonnent les forces pro-gouvernementales localisées près du Parlement d'être à l'origine de cette attaque.

Des attaques au mortier ont également eu lieu contre Villa Baidoa et Villa Somalia ce week-end. Aucune victime n’a été signalée.

Les forces anti-gouvernementales auraient demandé aux déplacés de quitter les zones voisines des palais présidentiels car elles avaient l’intention de poursuivre leurs attaques.

Mise en perspective de Maha Fayek

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...