Accidents de la route : la CEE pour plus de sécurité dans les tunnels

Écouter /

Le tunnel de Sierre en suisse

Après le terrible accident de la route dans un tunnel en Suisse qui a coûté la vie à 28 personnes, la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe (CEE) rappelle les travaux et les avancées obtenus depuis une décennie en matière de sécurité routière dans ces boyaux routiers indispensables.

Alors que certains évoquent une éventuelle erreur humaine dans le accident de car qui a causé la mort en Suisse de 28 personnes dont 22 enfants, les experts s’interrogent sur les normes actuelles de construction des parois des tunnels en Suisse. Le véhicule a pénétré dans le tunnel autoroutier de Sierre, dans lequel la vitesse est limitée à 100 km/h et, pour une raison encore inconnue, a heurté la bordure droite de la chaussée, puis percuté frontalement le mur en béton de l’arrêt de secours.

Construit en 1999, le tunnel, doté de deux tubes comprenant chacun deux voies de circulation, est long de 2.500 mètres et dispose d’un trottoir surélevé, qui permet aux automobilistes dont le véhicule tombe en panne de se rendre à pied vers un des deux refuges de sécurité construits, les normes suisses imposant une niche tous les 600 à 900 mètres. La niche, parallèle à la route, mesure 41 mètres de longueur, 3 mètres de profondeur et un peu plus de 5 mètres de hauteur (comme le tunnel), selon l’Office fédéral suisse des routes (Ofrou). Le mur de 3 mètres de large qui la délimite, et contre lequel le car s’est écrasé, est perpendiculaire au sens de la circulation.

(Extrait sonore : Jean Rodriguez, porte-parole de la Commission économique de l'ONU pour l'Europe)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...