Tunisie : la révolution de la dignité un an après

Écouter /

Des citoyens brandissent le drapeau tunisien (Photo : PNUD)

La Révolution tunisienne de 2010-2011, parfois appelée en Occident « Révolution de jasmin ا, est une révolution considérée comme essentiellement non-violente, qui par une suite de manifestations et de sit-in durant quatre semaines en décembre 2010 et janvier 2011, a abouti au départ du président de la République de Tunisie, Zine el-Abidine Ben Ali, en poste depuis 1987.

Le terme « Révolution de jasmin » a fait débat car il fait aussi référence à la prise de pouvoir de Ben Ali en 1987 (qualifiée de « Révolution au jasmin »), les Tunisiens préfèrent le nom de « Révolution pour la dignité.

Aujourd'hui un peu plus d'un an après, la Tunisie avec sa nouvelle Assemblée constituante tente de voler de ses propres ailes sur des bases solides de démocratie, de respect des droits de l'homme et des libertés individuelles ses diplomates également.

Au micro de Maha Fayek, Nejmeddine Lakhal, le numéro 2 de la Mission permanente de la Tunisie à l'ONU revient sur les temps forts de la révolution et les chamgements qui ont suivis. Entretien.

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...