Syrie: plus de 400 enfants tués depuis mars 2011 (Unicef)

Écouter /

Au moins 400 enfants ont été tués en Syrie depuis le début de la révolte contre le régime du président Bachar al-Assad en mars 2011. Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) note que 400 autres enfants ont également été détenus. Selon les chiffres dont dispose l'UNICEF, décembre a été le mois le plus violent pour les enfants en Syrie.

La porte-parole de l’Unicef, Marixie Mercado, a indiqué lors d’un point presse à Genève ce mardi 7 février, d'autres rapports font état d’enfants arrêtés arbitrairement, torturés et abusés sexuellement lors de leur détention.

L’Unicef est particulièrement inquiet de la situation à Homs. « Au cours des derniers jours, le bombardement intense des quartiers civils dans la ville de Homs cause sans aucun doute de nouvelles souffrances aux enfants », a fait remarquer Marixie Mercado.

Elle a par ailleurs précisé que l’Unicef n’avait pas accès à ce haut lieu de la contestation en Syrie et ne pouvait donc pas évaluer le nombre de victimes. « Mais il y a des rapports crédibles, émanant notamment de médias internationaux qui sont à Homs, indiquant que des enfants sont pris dans la violence ».

Dans ces conditions, « cela doit cesser. Un enfant de plus tué est une victime de trop », a déclaré pour sa part le Directeur exécutif de l’Unicef cité dans un communiqué. Anthony Lake exhorte ainsi les autorités syriennes à permettre de venir en aide à ceux qui en ont besoin. Priorité doit être donnée aux « blessés qui doivent avoir un accès immédiat et inconditionnel aux soins médicaux spécialisés ».

La répression a fait au moins 5.000 morts en Syrie depuis la mi-mars 2011 selon l’ONU le Haut Commissariat aux droits de l’homme qui a toutefois souligné ne plus être en mesure de comptabiliser les victimes en janvier.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo, avec un extrait sonore de Marixie Mercado, porte-parole de l’Unicef)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...