Syrie : l'ONU et la Ligue arabe envisagent une mission conjointe d'observateurs

Écouter /

Carte de la Syrie

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a fait part mercredi au Conseil de sécurité de l’ONU d’une proposition de la Ligue des Etats arabes d’envoyer en Syrie une mission conjointe d’observateurs avec les Nations Unies.

« Mardi, j’ai parlé avec le Secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Nabil El-Araby, sur la manière de mettre fin aux tueries et commencer des négociations politiques » en Syrie, a déclaré Ban Ki-moon lors d’un point de presse à l’issue de consultations à huis-clos avec le Conseil de sécurité.

« Il m’a informé qu’il avait l’intention de renvoyer en Syrie une mission d’observateurs de la Ligue des Etats arabes et a demandé l’aide de l’ONU. Il a aussi suggéré que nous envisagions une mission conjointe d’observateurs en Syrie, incluant un Envoyé spécial conjoint », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a indiqué que lors des consultations, plusieurs Etats membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur point de vue sur cette proposition. « Dans les jours à venir, nous consulterons de nouveau le Conseil avant de réfléchir aux détails », a précisé Ban Ki-moon, ajoutant que les Nations Unies étaient prêtes à apporter leur assistance.

« Depuis de trop longs mois, nous avons vu cette crise s’aggraver, nous avons vu une escalade de la violence et de la répression et les énormes souffrances de la population syrienne. Je regrette profondément que le Conseil de sécurité n’ait pas été en mesure de parler d’une seule voix pour mettre fin au bain de sang », a encore dit le Secrétaire général de l’ONU.

« Cet échec est désastreux pour le peuple de Syrie. Cela a encouragé le gouvernement syrien à intensifier sa guerre contre sa propre population. Des milliers de personnes ont été tuées de sang froid », a-t-il ajouté.

Samedi, la Chine et la Russie, membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, ont mis leur veto à un projet de résolution appelant à mettre fin à la répression en Syrie, lors d’un vote au Conseil de sécurité.

Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...