Syrie : Kofi Annan veut associer toutes les parties concernées

Écouter /

ancien Secrétaire général Kofi Annan

Dans une déclaration commune, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et son homologue de la Ligue arabe, Nabil El-Araby, ont annoncé jeudi soir la nomination de l’ancien Secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan comme envoyé spécial conjoint pour faire face à la crise en Syrie.

Kofi Annan sera chargé d'offrir ses bons offices visant à mettre un terme à toutes les violences et violations des droits humains, et à promouvoir une solution pacifique à la crise syrienne. Dans un communiqué publié vendredi à Genève, le nouvel émissaire conjoint espère la “pleine coopération de tous les acteurs concernés”. Il indique qu'il sera assisté par un “adjoint choisi dans la région arabe”.

De nationalité ghanéenne, Kofi Annan, a effectué l'essentiel de sa carrière à l'ONU dont il a été Secrétaire général de 1997 à 2006. Sa nomination intervient alors que l'on assiste depuis le début du mois à une intensification des violences imputables au régime Al Assad, des violences condamnées il y a une dizaine de jours par une forte majorité des Membres de l'Assemblée générale de l'ONU. La répression en Syrie aurait déjà fait plus de 7.000 morts depuis mars 2011.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...