Soudan du Sud : l'ONU s'inquiète d'un raid meurtrier par des voleurs de bétail

Écouter /

(UN Photo/John Isaac)

Le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme a fait part vendredi de sa préoccupation concernant le raid meurtrier commis par des voleurs de bétail au début de la semaine dans l'Etat de Warrap, au Soudan du Sud, qui a fait au moins 78 morts, 9 disparus et 72 blessés.

Selon les informations du Haut Commissariat environ trois quarts des personnes qui ont été tuées étaient des femmes et des enfants. La plupart ont apparemment été tuées avec des machettes.

Les autorités régionales ont expliqué à une équipe de l'ONU, qui s'était rendue sur les lieux, que plus de 70 000 têtes de bétail avaient été volées. Une situation qui inquiète le Haut Commissariat car cela signifie que 40 000 personnes dépendant de l'élevage sont désormais privées de moyens de subsistance.

Les personnes déplacées par l'attaque, qui appartiennent en majorité à la tribu Luac Jang, manquent d'eau, de nourriture, d'abris et de médicaments.

« Nous appelons les autorités à garantir que des mesures soient prises de toute urgence pour assurer les droits économiques et sociaux de ceux qui ont été affectés par l'attaque, qui aurait selon les informations, été perpétrée par des personnes de l'Etat voisin d'Unity », a déclaré le porte-parole du HCDH, Rupert Colville, lors d'un point de presse à Genève.

« Nous continuons notre enquête pour faire plus de lumière sur l'incident avec l'aide de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) et nous poursuivons également notre enquête sur les violences dans l'Etat du Jonglei voisin », a-t-il ajouté.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...