Somalie : fin de la famine ou extrême précarité?

Écouter /

Des parents et leurs enfants malnutris attendent de recevoir des traitements à l'hôpital de Mogadiscio (UN Photo/Stuart Price)

L'ONU déclare la fin de la famine en Somalie, mais évoque une situation précaire dans ce pays de la Corne de l'Afrique. Selon l'Unité d'analyse sur la situation de la sécurité alimentaire en Somalie de l'ONU (FSNAU), près d'un tiers de la population somalienne a toujours besoin d'une aide d'urgence.

Il y a deux semaines, Marc Bowden, le Coordonateur des affaires humanitaires des Nations Unies en Somalie, disait dans une conférence de presse à Genève que « la communauté internationale a été en mesure de stopper la spirale de la famine pour 500 000 personnes parmi celles les plus à risque l'année dernière, alors que quatre millions de personnes ont un besoin urgent d'aide et que le progrès peut très facilement glisser vers l'arrière, si 1, 5 milliard de dollars n'étaient pas rapidement déboursés par les donateurs. » Marc Bowden déclarait alors que la crise somalienne était la plus grave du monde.

Est-ce réaliste de croire que la fin de la famine en Somalie est de mise ? C'est la question qu'a posée Maha Fayek à Elysabeth Byrs, porte-parole de la Coordination humanitaire des Nations Unies.

(Extrait sonore : Elysabeth Byrs, porte-parole de la Coordination humanitaire des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...