FAO : La production de riz a battu des records en 2011

Écouter /

Une femme cultive le riz au Timor-Leste

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) vient de publier la dernière édition du Suivi du marché du riz (SMR), une analyse trimestrielle qui suit l'évolution récente du marché mondial du riz, ainsi que les perspectives à court terme.

Les chiffres colligés durant le mois de janvier ont permis de revoir à la hausse les estimations précédentes, les bonifiant de 700 000 tonnes, pour une production mondiale de paddy de riz totalisant 721 millions de tonnes pour 2011. Cette production record confirme, selon la FAO, la résilience de ce secteur agricole en dépit d'une année marquée par de difficiles conditions météorologiques. En effet, de vastes inondations et le phénomène climatique La Niña ont affecté plusieurs des principaux pays exportateurs de riz, qui ont dû en outre faire face à une augmentation des prix des intrants utilisés dans la culture rizicole.

En dépit de ces conditions, plusieurs pays ont connu de bonnes récoltes, en particulier le Bangladesh, la Chine (continentale), l'Inde, le Viet Nam et l'Égypte, qui ont permis de compenser la détérioration de la production en Indonésie, dans la République de Corée, à Madagascar, au Myanmar, au Pakistan, aux Philippines et en Thaïlande, chef de file de la production mondiale.

Les récoltes abondantes dans les pays qui sont habituellement importateurs de riz, tels que le Bangladesh, l'Indonésie, le Népal, le Nigéria et les Philippines, auront cependant un impact sur la demande mondiale, qui devrait diminuer pour 2012 selon la FAO. Pour les pays exportateurs, ceci pourrait se traduire par une légère baisse des prix mondiaux du riz, à l'avantage des consommateurs éprouvés par la hausse des prix alimentaires depuis 2008.

(Interview : Concepción Calpe, Économiste principale à la FAO ; propos recueillis par Frédéric Choinière)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...