Réunion de Doha : plaidoyer de Migiro pour les femmes

Écouter /

Asha-Rose Migiro, Vice-Secrétaire générale de l'ONU

Les Nations Unies doivent promouvoir l'autonomisation des femmes afin de les aider à parvenir aux objectifs communs de la communauté mondiale, a déclaré Asha-Rose Migiro, la Vice-Secrétaire générale de l'ONU, à la réunion ministérielle du mouvement des pays non alignés sur les progrès des femmes, dont les travaux ont débuté mardi 14 février à Doha au Qatar.

Asha-Rose Migiro a déploré que la discrimination basée sur le sexe soit toujours très rependue à travers le monde. « Plusieurs pays ont toujours des lois discriminatoires gravées dans leurs livres, des lois qui empêchent les femmes d'hériter une propriété, des lois qui restreignent les libertés des femmes et qui fragilisent leurs droits. Ces lois doivent être annulées » a-t-elle souligné.

La Vice-Secrétaire générale de l'ONU a expliqué que le progrès des femmes est essentiel pour permettre d'atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement, et que les réalisations des femmes sont importantes pour le succès de la Conférence des Nations Unies Rio+20 sur le développement durable qui aura lieu cette année. «  Nous devons absolument autonomiser les femmes pour envisager concrètement l'avenir que nous voulons » a-t-elle ajouté.  

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...