RDC : panique à Mitwaba où des déplacés ont besoin d'aide

Écouter /

Photo : Radio Okapi

En République démocratique du Congo, une mission conjointe de la MONUSCO, des agences de l'ONU et des ONG, s'est rendue récemment dans le territoire de Mitwaba à plus de 450 km de Lubumbashi, dans la province du Katanga. Le but de cette mission était d'évaluer la situation sécuritaire et humanitaire dans cette contrée.

Plusieurs villages se sont vidés de leurs populations suite aux affrontements entre les FARDC, l'armée nationale, et miliciens Maï-Maï de Gédéon. Des sources sur place indiquent que le mouvement de panique a été causé lorsque les FARDC ont sommé les civils de cette région de rendre les armes sous peine d'être considérés comme étant des miliciens Maï-Maï.

La mission a conclu que plus de 16 000 déplacés de Mitwaba, Manono, Pweto et Malemba au Katanga ont besoin d'une assistance humanitaire. Certains déplacés ne sont pas regroupés dans des sites d'accueil. Il s'agit de ceux qui proviennent des villages de Kansowé, Lwende, Kwiyongo, Kifinga, Katolo, Shamwana et Kisele. Certains sont en brousse, d'autres commencent à retourner timidement dans des villages. Il y a aussi ceux qui ont rejoint Mitwaba centre et se trouvent dans des familles d'accueil. Tous vivent dans de mauvaises conditions.

La mission a constaté que des déplacés trouvés en brousse manquent de nourriture, boivent l'eau des cours d'eau, sont à la merci des moustiques et sont exposés aux intempéries. Les humanitaires qui sont descendus sur place estiment qu'il est nécessaire d'envoyer une assistance humanitaire en vivres et en intrants en faveur de ces déplacés.

(Reportage de Paulin Munanga de Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...