RDC: Les Maï-Maï attaquent un camp des FARDC au Nord-Kivu

Écouter /

Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives)

Des miliciens Maï-Maï ont attaqué mercredi 15 février le camp des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) de Paida-Kisalala, à 5 kilomètres au Nord-Est du centre-ville de Beni, dans le Nord-Kivu. Selon des sources des FARDC, huit personnes sont mortes, dont six Maï-Maï et deux militaires des FARDC.

Trois soldats de l'armée régulière ont aussi été blessés dans l'attaque de ce camp militaire, état major du 307e régiment des FARDC.

L'affrontement a débuté vers 3 heures du matin, heure locale, selon le commandant du premier secteur des FARDC rencontré sur place. Le colonel Eric Rurihombere rapporte qu'après une demi-heure d'affrontement, les assaillants ont été repoussés et se sont enfuis dans la brousse.

Les soldats ont pu récupérer deux armes AK47 laissés par leurs ennemis. Les cadavres des assaillants étaient encore visibles dans le camp de Paida-Kisalala ce mercredi matin. Le colonel Eric Rurihombere assure que « la situation est sous contrôle et que les FARDC sont à la poursuite de l'ennemi ».

(Reportage: Martial Papy Mukeba, pour Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...