RDC: l'Asadho invite l'Assemblée nationale à évaluer le travail de la CENI

Écouter /

Une vue des députés nationaux et sénateurs congolais au palais du peuple (siège du parlement), à Kinshasa. Photo: Radio Okapi

L'Association africaine de défense des droits de l'homme (ASADHO) invite l'Assemblée nationale congolaise à évaluer le travail de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) avant l'organisation des élections provinciales prévues cette année.

Le président national de l'ASADHO, Jean-Claude Katende, a proposé que ce sujet soit même inscrit à l'ordre du jour de la session de mars 2012, malgré l'évaluation interne que la CENI se propose de faire.

Pour l'ASADHO, l'évaluation externe de la CENI favorisera une critique objective et lui permettra d'améliorer l'organisation des élections provinciales, municipales et locales.

«La CENI envisage de faire une évaluation interne mais nous pensons que cela ne suffit pas car il faut une évaluation externe pour faire une vraie critique de son travail et envisager l'organisation des prochaines élections dans des bonnes conditions », a déclaré Jean-Claude Katende.

Le président de l'ASADHO estime que la CENI ne peut pas s'auto-évaluer au risque d'être juge et partie.

«Nous pensons que la CENI étant elle-même mise en cause dans l'organisation des élections, elle ne pourra pas s'auto-évaluer de manière objective », a conclu Jean-Claude Katende.

(Extrait sonore : Jean-Claude Katende, Président de l'Association africaine de défense des droits de l'homme; propos recueillis par Radio Okapi)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...