Mali : 44 000 personnes ont fui vers les pays voisins

Écouter /

Des réfugiés maliens

Le nombre des réfugiés ayant fui les violences au Mali a doublé ces dix derniers jours. Cet important afflux des réfugiés maliens n'est pas étranger à l'intensification des combats entre l’armée malienne et les rebelles touareg.

Selon le Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), plus de 44.000 personnes ont fui vers la Mauritanie, le Niger et le Burkina Faso, alors qu’ils étaient 22.000 en date du 7 février.

Pour faire face à cette situation, le HCR renforce son assistance aux personnes qui ont trouvé refuge dans des abris de fortune près des frontières. L’aide humanitaire est d’autant plus importante que « la région du Sahel fait face à une crise alimentaire sévère due à la sécheresse qui persiste depuis plusieurs années ».

Par ailleurs, le HCR entend déplacer les camps des réfugiés maliens vers des zones plus éloignées des frontières avec le Mali. Le HCR travaille en ce moment avec les autorités du Niger, de la Mauritanie et du Burkina Faso pour transférer des milliers de maliens qui ont fui les combats dans le nord du Mali.

Pour le HCR, il est important que ces réfugiés soient dans des endroits plus sécurisés, dans des sites éloignés de la frontière.

Les combats entre les rebelles touaregs et les forces gouvernementales ont repris le 17 janvier dernier au Mali, en violation d’un accord conclu en 2009 qui avait officiellement mis fin à la rébellion touareg. Les Touaregs sont d’ethnie berbère et ils vivent dans la région du Sahara.

(Interview : Fatoumata-Lejeune Kaba, porte-parole du HCR ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...