Mali: le HCR s’active dans les pays voisins pour aider les réfugiés

 Le HCR, le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, a indiqué mardi 14 février qu'il s’apprêtait à transférer les réfugiés fuyant des combats au Mali vers des lieux plus sûrs et plus éloignés des zones frontalières, du Burkina Faso, de la Mauritanie et du Niger, en collaboration avec leurs autorités des pays hôtes.

Selon cette agence onusienne, le nombre exact de personnes concernées s'élèverait à plusieurs milliers. Ces personnes vivent actuellement dans des abris de fortune et endurent des températures extrêmes de jour, avec la chaleur, comme de nuit, avec le froid. Des cas de paludisme, d’infection oculaire, de diarrhée et d’infection respiratoire ont été observés et les installations d’assainissement et d’eau potable sont insuffisantes.

Au Burkina Faso les autorités ont indiqué que 8.000 Maliens sont déjà entrées dans le pays, laplupart d’entre eux étant des femmes et des enfants qui manquent de vivres, d’eau et d’abris.

En Mauritanie, plus de 13.000 personnes sont arrivées ces deux dernières semaines. Là aussi, les réfugiés vivent dans des abris de fortune et un camp est actuellement en préparation à 50 kilomètres de la frontière.

Au Niger, le HCR à identifier un site pour créer un camp, à une centaine de kilomètres au nord de la capitale, Niamey.

Des membres du personnel du HCR sont déjà déployés sur place dans les trois pays et s’apprêtent à enregistrer les arrivants. Des biens de secours sont acheminés dans les trois pays. Il est prévu que des tentes ainsi que du matériel humanitaire soient acheminés vers le Niger et le Burkina au courant de la semaine.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

Écouter /
Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...