Maïga Sina Damba : lutter contre la désertification au Mali

Écouter /

Maïga Sina Damba (à droite), représentante de l'AFAD, lors de la dixième Conférence des parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (COP 10) qui s'est réunie à Changwon, en Corée du Sud, en 2011

L'invitée cette semaine de Voix de femme est Maïga Sina Damba, Présidente de l'Association malienne de formation et d'appui au développement (AFAD). L'Association intervient dans le développement socio-économique du Mali, à travers notamment la protection de l'environnement, le reboisement et la vulgarisation de technologies. L'AFAD déploie aussi des efforts en matière d'hygiène et d'assainissement, de gestion de caisse d'épargne et de crédit, et de lutte contre le sida. D'autres axes comme les activités génératrices de revenu et la formation sont également privilégiés.

Lors de la dernière Conférence des Etats Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification qui s'est réunie en octobre 2011 à Changwon, en Corée du Sud, elle a contribué aux travaux en témoignant de l'engagement de la société civile. Elle a insisté sur la nécessaire intégration des différents décideurs dans les processus de décision. Selon elle, les ONG peuvent influencer les décisions prises par les Etats. Il importe donc que leur voix soit entendue.

(Interview : Maïga Sina Damba, Présidente de l'Association malienne de formation et d'appui au développement; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...