«L'organisation des élections est une responsabilité du gouvernement congolais», rappelle la MONUSCO

Écouter /

Madnodje Mounoubai, Porte parole de la Monusco. Photo:Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

« L'organisation des élections est une responsabilité du gouvernement congolais », a déclaré mercredi 23 février, Madnodje Mounoubai, le porte-parole de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO), en réaction à un journaliste qui lui demandait si la communauté internationale va financer à temps l'organisation des élections provinciales prévues cette année en RDC comme le demande le gouvernement congolais. Madnodje Mounoubai s'exprimait au cours de la conférence de presse hebdomadaire des Nations Unies à Kinshasa.

Le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende a affirmé la veille que les élections provinciales ne pourront avoir lieu cette année que si les partenaires internationaux de la RDC acceptent d'apporter à temps leur financement. A ce propos, Madnodje Mounoubai a précisé : «Quand le gouvernement [congolais] sera prêt et quand il en fera la demande, c'est en ce moment là qu'on va voir comment la communauté internationale, les organisations internationales et les États partenaires vont réagir.»

Parlant de l'organisation des élections présidentielle et législatives du 28 novembre 2011, Lambert Mende a déclaré lors d'une conférence de presse que la communauté internationale n'a pas apporté sa contribution financière à ce scrutin comme elle l'avait promis. Réponse de Madnodje Mounoubai: «Les élections ont coûté 260 millions de dollars américains. Sur ce chiffre, le gouvernement congolais a contribué avec 69%, les partenaires pour 16% et la MONUSCO pour environ 15%.»

(Extrait sonore : Madnodje Mounoubai, porte-parole de la MONUSCO)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...