Libye : renforcer la sécurité pour conforter les nouvelles institutions

Écouter /

Ian Martin, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Libye

Le Conseil de sécurité a entendu ce matin un exposé du Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye. Ian Martin, qui s'exprimait de Tripoli par vidéoconférence, a insisté sur les progrès réalisés en matière d'établissement de nouvelles institutions, en mettant l'accent sur les questions sécuritaires.

Selon lui, l'évolution positive de la situation sécuritaire est d’une importance capitale pour le bon déroulement des élections nationales. Les autorités libyennes ont parfaitement reconnu que leur principal défi concerne l'avenir des combattants révolutionnaires, la large circulation des armes, et le développement d'institutions étatiques professionnelles de sécurité sous contrôle civil.

Cependant, alors que diverses brigades armées continuent de manquer de lignes claires de commandement et de coordination, des progrès appréciables sont accomplis dans le développement de l’autorité de l’État sur les brigades chargées de la sécurité, notamment grâce à la création de comités locaux de sécurité dirigés par le ministère de l’Intérieur pour coordonner les opérations de sécurité menées par ces brigades.

Auparavant, le Conseil de sécurité s'était réuni pour adopter deux résolutions, l'une sur les tribunaux ad hoc pour l'ex-Yougoslavie et le Rwanda, l'autre sur la piraterie dans le Golfe de Guinée.

(Extrait sonore : Ian Martin, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Libye)

Classé sous Conseil de sécurité, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...