Les enfants et l'holocauste : la mémoire pour l'humanisme

Écouter /

Une page du journal de Moshe Zeev Flinker

Depuis 2006 les Nations Unies consacrent chaque année le 27 janvier, date de la libération du camp d'Auschwitz-Birkenau, à la commémoration de l'holocauste.

Plus de 65 ans après ces tragiques événements, il est toujours important d'en raviver la mémoire, de les rendre accessibles et humains, ne serait-ce que pour assurer qu'ils ne se reproduisent « plus jamais ».

Cette année, le thème retenu : « Les enfants et l'holocauste », attire l'attention sur le million et demi d'enfants à qui la vie a été arrachée pendant la Shoah.

Une exposition intitulée « Un monument de bonnes intentions : les rêves et espoirs des enfants pendant l'holocauste », retraçant le cheminement de treize enfants qui ont subi l'holocauste, a été organisée au Siège de l'ONU à New York.

Nous nous rendons sur les lieux du vernissage pour parler avec diverses personnes qui ont participé à l'exposition, y compris une survivante de la Shoah dont la vie et l'œuvre sont exposées.

Interviews :
Yehudith Inbar, Commissaire de l'exposition et Conservatrice en chef du musée Yad Vashem
Michal Govrin, romancière, poétesse et directrice de théâtreà
Guylain Sitbon, traducteur du journal intime de Moshe Zeev Flinker
Nelly Toll, survivante de l'holocauste
Sharon Toll, fille de Nelly Toll

Conception et présentation : Cristina Silveiro
Interviews : Maha Fayek et Cristina Silveiro
Production : Fréderic Choinière et Cristina Silveiro
Prises de son : Carlos Macias et Rosie Starr

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...