Fin de l'Année des forêts : l'ONU salue les multiples initiatives pour protéger la biodiversité

Écouter /

Plusieurs cérémonies ont lieu ce jeudi 9 février au Siège des Nations Unies à New York pour marquer officiellement la fin de l'Année internationale des forêts qui avait proclamée par l'Assemblée générale et observée tout au long de l'année 2011.

L'Année internationale des forêts avait comme but de renforcer les initiatives visant à promouvoir la gestion durable, la préservation et le développement des forêts sur le plan mondial.

Les Nations Unies indiquent que les forêts sont une partie intégrante du développement mondial durable. Les activités économiques relatives aux forêts ont une incidence sur l'existence de 1,6 milliard de personnes au plan mondial. Elles apportent des bienfaits socioculturels, servent de fondement aux savoirs autochtones et, en tant qu'écosystèmes, jouent un rôle primordial en matière d'atténuation des répercussions des changements climatiques et de protection de la biodiversité.

Chaque jour, quelque 350 km2 de couverture forestière sont détruits à travers le monde.  La conversion en terres agricoles, un abattage incontrôlé, une gestion des sols inefficace ainsi que la multiplication des établissements humains sont les causes principales de cette perte de zones forestières. Les efforts en cours en matière de plantations sur terrain libre et de reboisement ont contribué à freiner la perte nette en zones forestières sur le plan mondial. Mais des initiatives complémentaires sont indispensables, notamment la création d'un instrument international sur les forêts ainsi qu'une participation élargie du public et une mise en valeur des compétences et des expériences pratiques des professionnels de la forêt à l'échelle de la planète.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous Actualités du Siège, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...