Excision: comment éradiquer ce fléau

Écouter /

La communauté internationale a célébré le 6 février, la Journée zéro tolérance aux mutilations génitales féminines (MGF), notamment sous l'impulsion de l'Union africaine, soutenue par le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) et l'UNICEF.

Le thème retenu cette année est de Malabo à New York, en route vers l'abandon définitif de mutilations génitales féminines.

Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) estime que trois millions de filles chaque année son victime de ce fléau et de cette pratique d'un autre temps.

Le Sénégal est en passe de devenir le premier pays africain à éradiquer l'excision selon l'agence onusienne. Le Fonds et des groupes locaux ont engagé des jeunes femmes sur le terrain – dont beaucoup ont été excisées dans les campagnes – à mener une campagne de sensibilisation en vue de mettre fin à la pratique en une génération.

Nafissatou Diop est Coordonnatrice du Programme commun FNUAP-programme de l'UNICEF sur les mutilations génitales féminines. Elle revient sur l’historique de cette pratique et explique comment on peut arriver à changer les mentalités.

(Nafissatou Diop, Coordonnatrice du Programme commun FNUAP-programme de l'UNICEF sur les mutilations génitales féminines; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...