Europe : vague de froid notable mais pas exceptionnelle selon l'OMM

Écouter /

La vague de froid qui sévit actuellement en Europe, provoquant la mort de quelque 360 personnes est notable par sa durée et son arrivée tardive, mais pas exceptionnelle a indiqué mardi l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

La vague de froid est causée par un système de “blocage” des perturbations déversant en continu une masse d’air froid en provenance de Sibérie qui empêche des températures plus douces et des courants et vents maritimes de se diriger de l’Océan Atlantique vers l’Europe, a expliqué Omar Baddour, un scientifique de l’OMM, lors d'un point de presse.

Ce blocage des perturbations est extrêmement étendu mais n’est pas un phénomène inhabituel dans les hivers de l’hémisphère nord, a précisé l’OMM.

Des températures glaciales descendant jusqu’à -37°C ont été relevées notamment en Europe de l’est (Ukraine, Pologne, nord de la Russie), tandis que dans le nord de l’Allemagne le thermomètre est descendu jusqu’à -20°C, indique l’OMM.

Toutefois, ajoute l’organisation, ces températures minimales n’ont pas atteint de nouveaux records. La longue durée de cette période de froid et son arrivée relativement tardive sont notables mais pas exceptionnelles.

Par ailleurs, précise l’OMM, ces conditions hivernales pourraient également être influencées par une oscillation arctique négative, une différence de pression entre les zones polaires et les régions de latitude moyenne où vit la plus grande partie de la population européenne.

(Extrait sonore : Omar Badour, expert de l'Organisation météorologique mondiale)

Classé sous Environnement, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...