Côte d'Ivoire : Koenders visite l'UNPOL et les écoles de police et de gendarmerie

Écouter /

Eléments de la Gendarmerie ivoirienne

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d'Ivoire, Bert Koenders a effectué mardi 14 février 2012, une visite de terrain chez les partenaires de la police et de la gendarmerie ivoiriennes.

En compagnie du chef de la Police de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (UNPOL), le Commissaire Jean-Marie Boury, M. Bert Koenders, a visité l'Unité de lutte contre le racket (ULCR), le centre de formation de l'Ecole nationale de police et les bureaux de la police onusienne basés au sein de l'Ecole de gendarmerie.

Cette visite a permis au chef de l'ONUCI de constater les réalités de la collaboration et du partenariat entre la police et la gendarmerie ivoiriennes et procéder à une évaluation afin de faire avancer le travail d'accompagnement que l'ONUCI conduit, notamment au niveau de la formation. « Nous sommes à un moment important où il faut, en Côte d'Ivoire, renforcer la police et la gendarmerie, former une police et une gendarmerie républicaines, qui travaillent pour tout le pays, toutes les régions et tous les citoyens », a estimé M. Koenders à la fin de cette série de visites.

Sur le terrain, les experts de l'ONUCI, qui conduisent des formations tant initiale que continue au profit des formateurs, mettent l'accent sur la nécessité de lutter efficacement contre le racket, qui constitue un danger pour l'économie ivoirienne. A titre indicatif, il est à préciser que le racket a fait perdre 350 milliards de FCA à la Côte d'Ivoire en 2010, une somme ayant profité à une minorité de personnes. Par ailleurs, cette pratique contribue à la paupérisation des populations et à l'augmentation des prix des denrées de première nécessité.

Le chef de l'ONUCI a également mis l'accent sur la nécessité de former une nouvelle génération de gendarmes et de policiers, d'autant que la question de la réforme du secteur de la sécurité est de plus en plus évoquée. « Je suis fier du travail qui a été fait et on peut constater une avancée dans la collaboration entre les Nations Unies et les institutions du pays pour moderniser et renforcer les capacités. Je salue aussi la formation sur les méthodes anti-racket, mais je déplore le fait que les moyens ne soient pas suffisants et je souhaite qu'ils puissent disposer de plus de mobilité », a indiqué M. Koenders.

A l'école de police, les stagiaires sont formés aux bonnes pratiques et à une gestion plus moderne des cas. Selon le Commissaire Abdounasir Awalé, responsable de la Section réformes, restructuration et renforcement des capacités à l'ONUCI, il s'agit de « les mettre au même niveau de formation, de former ou renforcer les capacités des formateurs et de faire le suivi de ces formations. On leur apprend la pédagogie, la communication, les nouvelles méthodes de transmission d'informations ».

A l'issue de la visite à l'école de police qui a pu voir les stagiaires en action, le premier responsable de cette institution le Général Brou Yao Alain a salué la collaboration et l'appui multiforme de l'ONUCI. « L'UNPOL renferme beaucoup d'expertise et nous, Police ivoirienne, avons besoin de cette expertise pour redorer notre image de marque », a-t-il déclaré.

Tout comme il l'avait fait à l'école de police, lors de la dernière étape de cette tournée, Bert Koenders a visité les locaux de UNPOL qui y sont installés en vue de faciliter la liaison avec l'ONUCI. Le Directeur de l'école de gendarmerie qui a lui aussi salué cette avancée dans les relations avec l'ONUCI a tenu à remercier l'institution onusienne pour son appui. « L'ONUCI a permis à la Côte d'Ivoire de sortir de cette guerre désastreuse et d'en limiter les dégâts », s'est il réjoui.

Dans ces deux écoles des présents ont été remis au chef de l'ONU qui a assuré que la mission serait toujours disponible pour accompagner le processus de paix en Côte d'Ivoire.

(Extrait sonore : Bert Koenders, Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Côte d'Ivoire ; propos recueillis par Constant Mahilet d'ONUCI FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...