Conseil de sécurité : les quinze condamnent les attaques contre des diplomates israéliens

Écouter /

Le Conseil de sécurité (UN Photo/JC McIlwaine)

Il n'existe aucune justification légitime aux actes terroristes. L'attaque ayant visé récemment des membres du personnel diplomatique israélien en Inde et en Géorgie est vivement condamnée par le Conseil de sécurité de l'ONU.

Le 13 février dernier, des membres du personnel diplomatique israélien et des civils ont été blessés lorsqu'une bombe placée dans une voiture a explosé à proximité de l'ambassade d'Israël à New Delhi en Inde.

Le même jour, une bombe a été retrouvée dans le véhicule d'un diplomate israélien dans la capitale géorgienne, Tbilissi. La bombe a été désamorcée avant qu'elle n'ait pu exploser.

La condamnation par le Conseil qui fait suite à une déclaration similaire faite par le porte-parole du Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon la semaine dernière, rappelle également l'obligation des pays hôtes d'assurer la protection des diplomates.

Les attaques n'ont pas été revendiquées, mais le chef du gouvernement israélien a rapporté que les représentations israéliennes avaient été la cible d'attaques similaires ces derniers mois en Azerbaïdjian et en Thaïlande.

Téhéran a rejeté des allégations qu'il était derrière ces attaques.

Ces violences interviennent alors que de récentes déclarations de responsables israéliens ont soulevé la crainte que l'Etat hébreu ne se prépare à une frappe imminente contre des installations nucléaires iraniennes.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...