Bahreïn : Ban Ki-moon s'inquiète de la reprise des affrontements

Écouter /

Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a exprimé son inquiétude mercredi à la suite de nouveaux affrontements à Bahreïn entre les forces de sécurité et des manifestants, un an après les premières manifestations observées dans ce pays du Moyen-Orient.

Dans un communiqué publié par son porte-parole, Ban Ki-moon a appelé toutes les parties à faire preuve de la plus grande retenue maximale et a dit qu’il attendait des autorités de Bahreïn “d’agir en conformité avec leurs obligations internationales en matière de droits de l’homme.

«Le Secrétaire général est fermement convaincu qu’un véritable dialogue, inclusif et significatif répondant aux aspirations légitimes de tous les citoyens du Bahreïn est le seul moyen de promouvoir la paix et la stabilité dans le pays.”

Les manifestations organisées l’an dernier à Bahreïn faisaient partie du mouvement plus large du Printemps arabe qui a abouti au renversement des régimes en place depuis des décennies en Tunisie, en Libye, en Egypte et au Yémen et qui a entraîné des violences et une crise humanitaire en Syrie

Dans la déclaration d’aujourd’hui, le Secrétaire général réitère son appel aux autorités de Bahreïn “à faire tout leur possible pour accélérer la mise en œuvre des recommandations de la Commission d’enquête indépendante sur Bahreïn, en particulier les dispositions visant à instaurer des mesures de confiance.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...