Yémen : le Conseil de sécurité pour une élection crédible le 21 février

Écouter /

Le Conseil de sécurité de l’ONU a appelé à une élection présidentielle crédible le 21 février au Yémen, dans le cadre du processus de transition mis en œuvre, et a rappelé l’importance du respect de la liberté d’expression et de réunion.

Dans une déclaration à la presse publiée le 25 janvier par la Présidence du Conseil, qui est assurée ce mois-ci par l’Afrique du Sud, les membres du Conseil ont salué « les progrès qui ont été faits pour mettre en œuvre la transition politique, sur la base de l’initiative du Conseil de coopération du Golfe », et « la formation du gouvernement d’unité nationale. »

« Les membres du Conseil de sécurité ont appelé à un scrutin crédible, non-violent et pacifique le 21 février, et ont salué la conclusion du processus de nomination. Dans ce contexte, ils ont rappelé l’importance d’un environnement politique libre et constructif et notamment du respect de la liberté d’expression et de réunion ». Cette déclaration a été publiée après un exposé devant le Conseil de sécurité par le Conseiller spécial du Secrétaire général de l’ONU pour le Yémen, Jamal Benomar, dans le cadre de consultations à huis-clos.

Les Yéménites doivent élire un nouveau président le 21 février, conformément à l'accord de transfert du pouvoir signé par le chef de l’État sortant, Ali Abdallah Saleh, qui est parti cette semaine aux Etats-Unis pour y être soigné.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...