Yémen : cri de l'UNICEF suite à la malnutrition élevée des enfants

Écouter /

L'UNICEF a attiré l'attention de la communauté internationale mercredi 25 janvier sur le demi-million d'enfants au Yémen qui sont menacés de mourir ou de souffrir de graves séquelles physiques ou mentales  suite à la malnutrition, à moins que des ressources suffisantes soient disponibles pour réduire les effets des conflits, de la pauvreté chronique et de la sécheresse.

Devant cette situation, l'UNICEF a lancé un appel de fonds de 50 millions de dollars afin de financer des programmes pour répondre aux besoins humanitaires urgents des enfants au Yémen, cette année.

Avec 58% d'enfants touchés, le Yémen a le deuxième taux le plus élevé de malnutrition chronique parmi les enfants dans le monde, après l'Afghanistan. La malnutrition sévère touche plus de 30% d'enfants dans certaines régions du pays. Cette situation est comparable à celle observée au Sud de la Somalie, et est deux fois plus élevée que les standards d'urgence internationaux.

L'UNICEF indique que la malnutrition et les services de santé précaires sont aussi responsables du décès récemment de 74 enfants parmi les 2500 atteints de l'épidémie de la rougeole, selon les chiffres fournis par le Gouvernement du Yémen.

Alors que la plupart d'enfants guérissent de la rougeole après deux à trois semaines, ceux qui souffrent de la malnutrition peuvent subir des complications qui aboutissent aux décès.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...