Soudan et Soudan du Sud : les victimes des violences trouvent refuge en Éthiopie

Écouter /

Des réfugiés soudanais de l'Etat du Nil bleu entrent en Ethiopie via le point de passage de Kurmuk

À la frontière entre le Soudan et le Soudan du Sud, les violences se poursuivent dans les États du Nil bleu et de Jonglei, opposant les Forces armées soudanaises et l'Armée populaire de libération du Soudan, section Nord. Conséquence : un afflux constant de Soudanais qui traversent la frontière pour trouver refuge en Éthiopie voisine, dans les camps établis à Tongo, Sherkole et Adamazine. Les agences humanitaires cherchent maintenant à accommoder les nouveaux réfugiés.

Selon Jean-Philippe Chauzy, porte-parole de l'Organisation internationale pour les migrations, 35 000 personnes sont déjà arrivés en Éthiopie depuis le début des violences. L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) tente d'installer de nouveaux camps en Éthiopie pour venir en aide à des centaines de réfugiés qui traversent quotidiennement la frontière dans des conditions difficiles.

(Extrait sonore : Jean-Philippe Chauzy, porte-parole de l'Organisation internationale pour les migrations)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...