Soudan du Sud: arrêter les violences entre Lou Nuer et Murle à Jonglei

Écouter /

Plus de 20 000 réfugiés soudanais du Sud-Kordofan vivent dans un site temporaire dans l'Etat de Unity, au Soudan du Sud-Photo:UNHCR

Au Soudan du Sud, les forces de sécurité renforcent leur dispositif dans la ville de Pibor, dans l’Etat du Jonglei où s’affrontent depuis quelques jours les communautés des Lou Nuer et des Murle. Un conflit autour du bétail les oppose. Les violences ont fait, selon la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS), des milliers de déplacés.

Le manque d'eau potable, de nourriture et d'assistance médicale est en train d'aggraver l'urgence humanitaire dans l'État de Jonglei, situé à l'Est du Soudan du Sud, où des combats entre les communautés d'éleveurs Lou Nuer et Murle ont provoqué au moins 25.000 déplacés ces derniers jours.

 Au-delà de l'urgence humanitaire, l'aspect le plus préoccupant est le destin de milliers de civils qui vivent à Pibor, désormais assiégée par environ 6000 Lou Nuer armés. Leur entrée dans le centre ville, surtout habité par des Murle, est à craindre. Pour cette raison le gouvernement a déployé dans la zone des centaines de militaires et 2000 policiers. Ces mesures viennent s'ajouter à l'envoi d'un contingent des Casques bleus de l'ONU. Selon les organisations locales des droits de l'homme, il faudrait créer une zone tampon entre les deux groupes pour rétablir des conditions de sécurité acceptables et limiter la possibilité de nouveaux combats. Ces derniers jours, à cause des violences, l'organisation MSF, Médecins sans frontières, l'unique ONG étrangère présente à Pibor, a été contrainte de suspendre ses activités d'assistance.

Les violences entre Luo Nuer et Murle dans l'Etat de Jonglei ont repris durant le week-end dernier, moins d'un moins après des heurts qui avaient fait 40 victimes près de Bor. Les tensions entre les communautés, presque toujours pour le contrôle de l'eau et des pâturages, représentent un des principaux problèmes du Soudan du Sud indépendant de Khartoum depuis juillet 2011 après une longue guerre civile.

(Mise en perspective : Florence Westergard)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...