Sénégal : l'ONU préoccupée par la montée des tensions

Écouter /

Abdoulaye Wade, Président de la République du Sénégal (UN-Photo/Devra Berkowitz)

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est dit préoccupé mardi par la montée des tensions au Sénégal à l’approche de l’élection présidentielle prévue le 26 février 2012.

« Le Secrétaire général exhorte tous les partis politiques et acteurs nationaux à s’abstenir de toute violence dans la poursuite de leurs objectifs et de résoudre tous griefs électoraux par des moyens pacifiques », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général appelle tous les acteurs concernés à créer les conditions propices à des élections transparentes, crédibles et pacifiques qui reflètent les préoccupations et aspirations légitimes du peuple sénégalais. Il souligne la nécessité pour les autorités d’agir de manière à préserver et à consolider les traditions démocratiques du Sénégal qui sont aux fondements de sa longue histoire de stabilité et de cohésion sociale », a-t-il ajouté.

Selon la presse, la police anti-émeute sénégalaise a dispersé mardi 31 janvier au soir à Dakar un rassemblement de milliers d’opposants à l’aide de gaz lacrymogènes. Le Mouvement du 23 juin (M23), qui réunit l’opposition politique et la société civile, avait appelé à ce rassemblement pour exiger le retrait de la candidature à l’élection présidentielle du Président Abdoulaye Wade, 85 ans, dont douze ans au pouvoir. La validité de cette candidature a été confirmée dimanche par le Conseil constitutionnel.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...