Roger Meece : il faut mettre fin à la menace des FDLR

Écouter /

Roger Meece, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo

En République démocratique du Congo, Roger Meece, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies dans ce pays, se dit préoccupé par la situation sécuritaire dans le territoire de Shabunda, dans la province du Sud-Kivu.

Il a souligné à l'issue de son entretien, mercredi 18 janvier, avec le gouverneur de la province du Sud-Kivu, Marcellin Chisambo, que les forces conjointes de la MONUSCO et des FARDC doivent redoubler d'efforts pour éliminer la menace des FDLR, les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda, sur les populations civiles de la région.

Pour Roger Meece, il est important de mettre fin à la menace des FDLR «le plus rapidement possible».

Les rebelles du FDLR ont tué trente-neuf personnes entre lundi et mardi 3 janvier à Shabunda. Selon des associations des droits de l'homme, ces tueries ont eu lieu dans les villages de Luyuyu, Ngolombe et Kishenya situés en groupement de Bamuguba Sud.

(Extrait sonore : Roger Meece, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...