Niger : le FIDA au secours des paysans de Maradi

Écouter /

Des femmes font la cueillette de poivrons dans la région de Diffa au Niger, dans le cadre d'un projet du FIDA (Photo : FIDA)

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a accordé un prêt de 22,2 millions de dollars américain au Niger. Ce montant vise à venir en aide aux ménages ruraux pauvres à améliorer leur sécurité alimentaire et accroître leurs revenus.

Cofinancé par le gouvernement du Niger et le Programme alimentaire mondial (PAM), le projet couvrira dix-huit communes situées dans les zones agricoles et agropastorales de la région de Maradi, l'épicentre de l'insécurité alimentaire. Il atteindra près de 65 000 ménages pauvres, surtout les femmes et les jeunes.

Le pays ayant été frappé par les crises alimentaires en 1973, 1984, 2005 et 2010, le nouveau gouvernement élu en 2011 a mis un accent particulier sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle nationale et l'a placée parmi ses trois priorités en lançant l'initiative des 3N à savoir les 'Nigériens Nourrissent les Nigériens'.

Au Niger, la malnutrition et les crises alimentaires sont des problèmes chroniques dans les zones rurales où une population en croissance dépend de l'agriculture pluviale imprévisible. Selon l'organisme de développement rural des Nations Unies, ces problèmes sont aggravés par le changement climatique et la volatilité des prix des denrées alimentaires.

La région du Sahel fait face actuellement à une crise alimentaire imminente à cause des prix très élevés des denrées et des mauvaises récoltes. Ce nouveau projet aidera à augmenter durablement la production alimentaire, à améliorer l'accès des produits aux marchés à des prix abordables pour les consommateurs mais aussi rentables pour les petits producteurs. En outre, le projet vise à améliorer les conditions de vie et la nutrition des ménages des zones d'intervention, tout en renforçant la résilience des groupes vulnérables.

L'accord de prêt pour le projet d'appui à la sécurité alimentaire et au développement de la région de Maradi a été signé le 19 janvier à Rome par Amadou Boubacar Cissé, Ministre d'État et Ministre du Plan de l'aménagement du territoire et du développement communautaire de la République du Niger, et Kanayo F. Nwanze, Président du FIDA.

Avec ce nouveau projet, le FIDA en est à la dixième opération financée au Niger, pour un investissement total de 165,9 millions d'USD ayant bénéficié à plus de 668 200 ménages.

(Interview : Vincenzo Galastro, Chargé de Portefeuille du Niger au Fonds international de développement agricole ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...