Myanmar : un expert de l'ONU salue la libération de prisonniers de conscience

Écouter /

Le Rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme au Myanmar, Tomás Ojea Quintana (UN Photo)

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits humains au Myanmar, Tomás Ojea Quintana, a salué lundi la décision prise par le Président Thein Sein d'accorder une nouvelle amnistie et de libérer un nombre significatif de prisonniers de conscience.

Alors que le nombre exact de prisonniers d'opinion libérés doit encore être confirmé, il y avait parmi les personnes libérées vendredi dernier des personnalités dont les cas ont déjà été abordés par le Rapporteur spécial ainsi que des personnes à qui il a rendu visite en prison.

Le Rapporteur spécial estime qu'en cette période critique pour le Myanmar, et dans la perspective des élections en avril, il est fondamental que tous les citoyens, y compris ceux tout juste sortis de prison, soient autorisés à jouer un rôle actif et constructif dans la vie politique et publique.

Après les éloges, il a tout de même exprimé sa préoccupation sur le fait qu'un certain nombre de prisonniers d'opinion restent en détention. Il a appelé le gouvernement à libérer tous les prisonniers de conscience, sans conditions et sans délai.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...