Mourad Medelci : les priorités de l'Algérie à la tête du G77 et la Chine

Mourad Medelci, Ministre des affaires étrangères de l'Algérie, lors d'une conférence de presse pour marquer l'accession de son pays à la présidence du Groupe des 77 (UN Photo/Paulo Filgueiras)

L'Algérie préside depuis le 11 janvier le Groupe des 77 et la Chine. L'Algérie succède à l'Argentine à la tête de ce Groupe qui est une structure intergouvernementale de pays en développement aux Nations Unies cherchant à promouvoir la coopération Sud-Sud et leurs intérêts économiques. Créé par 77 pays en 1964, le Groupe a grandi et compte actuellement plus de 130 pays membres.

Le Ministre algérien des affaires étrangères, Mourad Medelci, évoque les priorités de la présidence de son pays sur le G77 au regard des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et du G20.

Par ailleurs, l'Algérie figure parmi les pays du Maghreb qui n'ont pas connu le « Printemps arabe », un ensemble de manifestations populaires qui se produisent dans de nombreux pays du monde arabe à partir de décembre 2010. Au micro de la Radio des Nations Unies, Mourad Medelci explique pourquoi l'Algérie n'a pas été touchée par ce mouvement et comment son pays s'adapte au nouveau leadership révolutionnaire qui émerge dans les pays du Maghreb et dans le monde arabe en général.

Invité: Mourad Medelci, Ministre algérien des affaires étrangères
Interview et présentation:
Jean-Pierre Amisi Ramazani
Production :
Frédéric Choinière
Ingénieure du son :
Rosie Starr

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...