Mort de Lumumba: Z'ahidi Ngoma s'interroge sur la lutte pour la dignité de la RDC

Écouter /

«Patrice Emery Lumumba nous a appris une chose simple en une phrase que l'histoire du Congo ne s'écrira pas ailleurs mais au pays. Aujourd'hui, qu'avons-nous fait pour pérenniser cette dignité? », s'interroge l'ancien vice-président de la RDC sous le régime 1+4, Arthur Z'ahidi Ngoma, a l'occasion de la commémoration du 51e anniversaire de la mort de 1er premier ministre congolais, Patrice Emery Lumumba, assassiné le 17 janvier 1961. Selon lui, Lumumba est resté le symbole d'un combat inoubliable qui nous a amené à l'accession à l'indépendance. 

Pour sa part, l'historien Pamphile Mabiala, professeur à l'Université de Kinshasa (Unikin) estime que Patrice Emery Lumumba est élevé au rang de héros national suite à sa lutte «acharnée» pour l'unité de la République démocratique du Congo (RDC) et de sa dignité. Cependant, poursuit-t-il, les Congolais qui soutiennent l'idéologie de Lumumba ne se sont pas montrés dignes de défendre les idées-forces du «lumumbisme». «Si Patrice Emery Lumuba est devenu héros national, c'est parce qu'il a prôné l'unité nationale qu'il fallait défendre », a déclaré le professeur Pamphile Mabila. Selon lui, Mobutu et Laurent-Désiré Kabila qui ont recouru aux concepts de l'authenticité et de l'auto-prise en charge ont tous pour modèle Patrice Emery Lumumba.

(Témoignage: Arthur Z'ahidi Ngoma, ancien vice-président de la RDC ; propos recueillis par nos confrères de Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...