L'Algérie à nouveau en tête du Groupe des 77

Écouter /

Cette carte représente les pays membres du Groupe des 77, passés et actuels (Source : Wikipédia)

Le Groupe des 77 est la plus grande organisation intergouvernementale de pays en développement au sein des Nations Unies, qui fournit les moyens pour les pays du Sud d'articuler et de promouvoir leurs intérêts économiques collectifs et de renforcer leur capacité de négociation sur toutes les grandes questions économiques. Il a été créé le 15 Juin 1964 par 77 pays en développement. Sa première réunion a eu lieu à Alger du 10 au 25 Octobre 1967. Aujourd'hui c'est l'Algérie qui reprenait pour la troisième fois le relais de la présidence de ce groupe, qui compte désormais 131 membres, pour une durée d'un an.

Au Conseil économique et social la passation de pouvoir s'est faite ce matin entre le Président sortant Jorge Argüello, Représentant permanent de l'Argentine auprès de l'ONU et Mourad Medelci, Ministre des Affaires étrangères de l'Algérie. L'Algérie doit donc présider le Groupe des 77 pendant une année et veiller sur ses intérêts. Nassir Abdulaziz Al-Nasser, Président de l'Assemblée générale de l'ONU, se réjouit du retour de ce pays à la présidence des 77. L'Algérie qui a une riche et remarquable expérience dans la promotion de la coopération Sud-Sud et le dialogue Nord-Sud. Mourad Medelci, lui, profite de l'occasion pour lister les priorités de son groupe pour faire face à la crise financière internationale.

Il réitère que son groupe a longtemps plaidé pour une réforme en profondeur de l'architecture financière monétaire internationale qui manifeste de sévères insuffisances de par son inaptitude à répondre aux problèmes systémiques qui se posent et qui sont d'envergure planétaire.

Une recherche de l'efficacité et de l'équité est une approche qu'il compte bien mettre à profit tout au long de sa présidence et à la conférence de Rio pour tenter de contribuer à la réduction des écarts entre les pays développés et ceux du Sud et mettre en place une dynamique réforme avec la plaine participation de la communauté internationale.

(Mise en perspective de Maha Fayek, avec un extrait sonore de Mourad Medelci, Ministre des Affaires étrangères de l'Algérie)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...