La grippe aviaire refait son apparition en Égypte et en Chine

Écouter /

structure simplifiée du virus H5N1

Deux cas de grippe aviaire du type H5N1 ont été rapportés à l'OMS par le Ministère de la santé et de la population de l'Egypte et par le Ministère de la santé de la Chine. Les deux personnes décédées ont développé des symptômes au courant du mois de décembre. Pour le cas de l'Egypte, les enquêtes ont indiqué que la personne avait été exposée à des volailles. En Chine les enquêtes sont encore en cours.

Le sous-type H5N1 de la grippe aviaire a infecté pour la première fois des êtres humains en 1997, lors d'une épidémie touchant la volaille à Hong Kong. Depuis sa nouvelle émergence en 2003 et 2004, ce virus de la grippe aviaire s'est propagé de l'Asie à l'Europe et à l'Afrique provoquant des millions d'infections chez les oiseaux, des centaines de cas humains et de nombreux décès chez l'homme.

La grippe aviaire communément appelée « grippe du poulet » est une infection virale qui touche les oiseaux. La plupart des virus aviaires n'infectent pas l'homme; toutefois, certains sous-types comme le H5N1 ont causé de graves infections chez des êtres humains.

Selon l'OMS, l’Organisation mondiale de la santé, le virus aviaire H5N1 demeure un virus grippal à potentiel pandémique, car il continue à circuler à grande échelle dans certaines populations de volailles. La plupart des personnes ne sont probablement pas immunisées contre ce virus qui peut occasionner chez eux de graves maladies et le décès.

L'OMS note que le taux de mortalité chez l'homme lié aux infections par le virus H5N1 est beaucoup plus élevé que celui imputable à la grippe saisonnière.

Jusqu’à présent, l'Egypte a confirmé 156 cas du virus aviaire H5N1 dont 54 décès, alors que la Chine a confirmé 41 cas, dont 27 mortels.

(Mise en perspective de Florence Westergard)

Classé sous L'info, Le journal direct, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...