Kenya : le procureur de la CPI se félicite face à la réaction de Nairobi

Écouter /

Luis Moreno-Ocampo, Procureur de la CPI (UN Photo/JC McIlwaine)

Le Procureur de la Cour pénale internationale salue la décision des juges de la CPI, de renvoyer quatre personnalités politiques du Kenya devant la Cour pour leur rôle présumé dans des crimes contre l’humanité au Kenya.

Luis Moreno Ocampo a indiqué qu’il ne ferait pas appel de la décision de décharger l’ancien ministre kényan Henry Kosgey et l’ancien chef de la police Muhammed Hussein Ali. Il exhorte par ailleurs les autorités kényanes de coopérer avec la CPI dans cette affaire.

Le Kenya n'a pas réagi violemment à la nouvelle du jugement de deux de ses candidats à la présidentielles par la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye. C'était également l'observation dont le Procureur Luis Moreno-Ocampo était le plus fier lors de sa déclaration aux médias mardi à La Haye.

Fier du succès de la confirmation ce mardi des charges contre d'importantes personnalités politiques kényanes, Moreno-Ocampo était également heureux de féliciter le gouvernement kényan pour avoir coopéré avec la CPI, ainsi que le peuple kényan d'avoir réagit calmement.

L'investigation de ces crimes a été initiée par Luis Moreno-Ocampo et il n'y a aucun doute qu'il souhaite la voir se poursuivre en un procès. Ce qui demandera la coopération du Kenya. Il a applaudi la réaction du Président kényan Kibaki sur le jugement à l'issue d'une année tendue entre les deux personnalités, Nairobi demandant à la CPI de se retirer et de laisser la justice kényane poursuivre ceux responsables de la violence postélectorale en 2008.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...