Japon : l'AIEA juge les contrôles des réacteurs japonais conformes à ses standards

Écouter /

Une équipe de l'AIEA examine le réacteur No 3 de la centrale Fukushima Daiichi au Japon, en mai 2011 (UN Photo/Greg Webb)

L’Agence internationale de l’Énergie atomique jugé conformes à ses recommandations les contrôles effectués au Japon sur les réacteurs nucléaires. L'AIEA exhorte cependant les autorités nippones à déployer davantage d’efforts pour recouvrer la confiance du public perdue depuis l’accident de Fukushima.

La Mission de l'Agence en visite sur l'archipel depuis plusieurs jours, a livré mardi ses conclusions à l’Agence nippone de sûreté nucléaire et industrielle (NISA) sur les “tests de résistance” rendus obligatoires avant toute remise en service des réacteurs arrêtés pour maintenance ou autre raison.

Les membres de la mission conduite par James Lyons, Directeur de la sûreté des sites nucléaires au sein de l’organisation, ont exhorté les responsables japonais à dialoguer avec les populations riveraines des centrales, à travers notamment des réunions publiques.

La mission de l’AIEA a effectué une tournée d’inspection de quelques réacteurs nucléaires et examiné le contenu des tests effectués via des simulations informatiques pour contrôler leur capacité à encaisser des séismes et tsunamis.

Le 11 mars 2011, un tremblement de terre de magnitude 9 sur l'échelle de Richter survenu au large des côtes nord-est du Japon a déclenché un tsunami qui en fin de compte provoqué un rejet massif de particules radioactives dans l’environnement et l’évacuation d’une centaine de milliers d’habitants dans un rayon de 20 kilomètres. Depuis, seuls trois réacteurs des cinquante-quatre réacteurs que compte le pays sont encore en service. Le gouvernement qui souhaite un redémarrage rapide, en appelle à l’AIEA pour l’aider à convaincre le grand public.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...