Italie : l'ONU appelle à une enquête sur le naufrage d'un navire de croisière

Écouter /

Le navire de croisière Costa Concordia échoué au large de l'île italienne de Giglio (Photo AP)

Le Secrétaire général de l'Organisation maritime internationale (OMI), Koji Sekimizu, a appelé lundi à une enquête approfondie sur l'incident impliquant le navire de croisière Costa Concordia qui s'est échoué au large des côtes italiennes au cours du week-end.

« En cette année du centenaire du Titanic, cela nous rappelle les risques liés aux activités maritimes », a déclaré le Secrétaire général de l'OMI dans un discours au sous-comité de l'agence onusienne sur la stabilité, les lignes de charge et la sécurité des bateaux de pêche.

Koji Sekimizu a exprimé ses condoléances aux familles de ceux qui ont perdu leur vie dans le tragique incident qui s'est produit vendredi près de l'île italienne de Giglio.

Six personnes auraient trouvé la mort et au moins 16 sont portées disparues après que le Costa Concordia s'est échoué et sa coque s'est déchirée. Environ 4.200 passagers et membres d'équipage étaient à bord du navire, selon les médias.

« Les causes de cet accident ne sont toujours pas encore établies », a noté Koji Sekimizu. « Nous devons attendre l'enquête et ne devrions pas spéculer à ce stade. » Il a demandé que les résultats de l'enquête soient fournis à l'OMI.

Le Secrétaire général de l'OMI a exprimé sa gratitude aux gardes-côtes italiens pour leur opération de sauvetage au cours de la nuit de l'accident, ajoutant que l'OMI ne devait pas prendre à la légère cet accident.

« Nous devrions envisager sérieusement les leçons à en tirer et, si nécessaire, revoir la réglementation sur la sécurité des grands navires de passagers à la lumière des conclusions de l'enquête sur cet accident », a-t-il déclaré.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...