Groupe des 77 + la Chine : les priorités de la présidence algérienne

Écouter /

Mourad Medelci (au centre), Ministre des Affaires étrangères de l'Algérie, marque l'arrivée de son pays à la présidence du Groupe des 77 (UN Photo/Eskinder Debebe)

L'Algérie préside depuis mercredi 11 janvier le Groupe des 77 + la Chine. L'Algérie succède à l'Argentine à la tête de ce Groupe qui est une structure intergouvernementale de pays en développement aux Nations Unies qui cherchent à promouvoir la coopération Sud-Sud et leurs intérêts économiques. Crée par 77 pays en 1964, le groupe a grandi et compte désormais plus de 130 pays membres. Mourad Medelci, le Ministre algérien des Affaires étrangères, évoque les priorités de la présidence du Groupe des 77 par son pays.

A l'occasion de la cérémonie marquant la nouvelle présidence du Groupe des 77 + la Chine, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et le Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Nassir Abdulaziz Al-Nasser, ont appelé le Groupe à mettre son leadership au service de la construction d'un monde durable notamment lors de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio+20) en juin prochain au Brésil. « Cette année nous avons une opportunité historique pour tenter de relever l'un des principaux défis que l'humanité affronte : construire un monde durable », a déclaré le Secrétaire général de l'ONU à l'occasion de cette cérémonie au siège des Nations Unies à New York. « Le leadership du G-77 est fondamental pour garantir que des mesures concrètes soient adoptées à Rio », a-t-il ajouté faisant référence à la Conférence sur le développement durable, Rio +20, qui se tiendra cette année à Rio, au Brésil.

(Extrait sonore : Mourad Medelci, Ministre algérien des Affaires étrangères ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...