FMI : les efforts de l'Afrique pour surmonter la crise financière

Écouter /

Lingot d'or au Ghana. Les matières premières restent la principale exportation de l'Afrique-Photo: Max Milligan Corbis

Au cours des trois dernières années, l'Afrique a réussi à surmonter les retombées de la crise financière mondiale mais aussi les conséquences de la hausse des prix de l'énergie et de l'alimentation. Selon le Fonds monétaire international, le continent a clairement affiché une capacité de résistance nettement supérieure aux attentes.

Mais aujourd'hui, souligne Roger Nord du Département Afrique du Fonds monétaire international (FMI), la volatilité des cours des produits de base, l'affaiblissement de la croissance mondiale et la persistance de l'insécurité alimentaire constituent de réels dangers.

Alors que l'on s'attendait initialement à ce que la crise mondiale épargne l'Afrique subsaharienne en raison de son secteur financier relativement réduit, la région a été durement touchée, particulièrement les pays instables sur le plan politique. Quelles sont les répercussions potentielles sur la pauvreté? La Banque africaine de développement estime que le nombre de personnes pauvres a augmenté de 27 millions et l'Organisation Internationale du Travail a prévu que le chômage a atteint 8,5 % en 2009. Cela pourrait sérieusement menacer les progrès en cours en vue de la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement sur le continent africain.

(Extrait sonore : Roger Nord du Département Afrique au FMI; propos recueillis par Lika Gueye)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...