Darfour : l'ONU souhaite faire avancer la paix

Écouter /

Le Sous-Secrétaire général de l'ONU, Dimitri Titov, rencontre le Directeur des prisons du Darfour-Nord, Hassan Abdulgader. Photo MINUAD/Albert Gonzalez Farran

L'ONU souhaite voir des progrès concernant le processus de paix au Darfour. Dimitri Tito, Sous-Secrétaire général des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix a rappelé lundi qu’il fallait une volonté politique forte et des ressources financières adéquates pour accélérer le processus de paix et de réconciliation au Darfour.

Au terme d’une mission Dmitri Titof a jugé positives les récentes mesures prises par le gouvernement et un des groupes rebelles pour mettre en œuvre l’accord de Doha. Des mesures qui selon lui ouvrent un nouveau chapitre pour la population du Darfour et qui font maintenir la dynamique en incluant d’autres groupes dans le processus de paix.

Lors de sa visite de terrain Dmitri Titof a rencontré des représentants du gouvernement dans la capitale soudanaise Khartoum et dans l’Etat du Darfour-Nord. Il a réitéré qu’il était important que la force de police de l’ONU travaille main dans la main avec la police et la justice locales.

Il a également rappelé le rôle de soutien de l’Opération de l’Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD) pour aider le Soudan à construire des capacités sécuritaires solides.

Durant sa visite au Soudan, Dimitri Titof s’est rendu au centre de formation de la police à Abou Shouk et dans les camps de déplacés internes de Tawila où il a rencontré des représentants de déplacés qui lui ont fait part des difficultés auxquelles ils font face, notamment dans les domaines sécuritaire et humanitaire.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...